Au revoir Jackie ..

Georges et Jackie pendant les travaux de l'auberge-Mai 2013
Georges et Jackie pendant les travaux de l'auberge-Mai 2013

Olivier et moi sommes très tristes car demain nous disons au revoir à notre ami Jackie.

Jackie et son épouse Edith, sont des bénévoles de l’association Saint Antoine. Depuis de nombreuses années, tous les vendredis après midi, Edith venait tenir le magasin St Antoine avec Ginette et fleurir l’église. Jackie l’accompagnait et retrouvait son ami Georges. Les 2 inséparables bricolaient à « l’abri au pèlerin », à l’église, au garage ; un robinet par ci, un verrou par là, des déplacements de bancs ou de tables, rien ne leur échappait. Vous cherchiez Jackie, vous le trouviez assurément si vous voyiez Georges ! Jackie ,grand sourire, avec sa pochette autour du cou pour ne pas perdre les clés des bâtiments St Antoine !

Je passais régulièrement le vendredi  saluer « l’équipe de bénévoles du vendredi » et une véritable amitié s’est installée.

Aussi quand j’ai eu mon projet d’ouvrir le restaurant, ils ont été les premiers supporters !

Après l’achat du bâtiment, face à l’ampleur des travaux, je désespérais d’arriver à ouvrir pour le pèlerinage.  Aussi Edith a déclaré un jour : «  nous on est là, on va t’aider ma grande, n’est ce pas Jackie ? ».
A partir de ce  jour, Jackie et Georges mais aussi Ginette, venaient tous les jours pour bricoler. Leur présence me donnait du courage. Nous avions nos petits rituels avec le café, le panier du gouter avec la petite boite à gâteaux…. c’était des vrais bons moments de partage d’amitiés.

Lors du dernier petit café que nous avons pris sur la terrasse mi mai 2015, Jackie avait la voix enrouée. Le dimanche suivant, Elizabeth m’annonçait la nouvelle et voilà qu’aujourd’hui, si vite, Jackie n’est plu là.

Je n’oublierai jamais la délicatesse et la discrétion de Jackie, son sourire et ses yeux pétillants qui annonçaient toujours la blague qu’il allait dire. Avec Edith, il formait un couple plein de tendresse réciproque et d’amour, un couple généreux qui profitait des choses simples et vraies de la vie.

A Edith, Elizabeth et Brigitte, nous exprimons toute notre amitié. Nous n’oublierons jamais tous ces moments partagés ensemble.

Personne ne meurt jamais dans notre cœur ( citation d’Anne Deschamps)


Écrire commentaire

Commentaires : 0